Comment renaître après l’épreuve d’un burn-out

Comprendre et apprendre à gérer le burn-out

Les cas de burn-out se font de plus en plus fréquents dans les entreprises. La recherche de performance et l’accélération liée à l’expansion des nouvelles technologies de communication amènent les personnes à travailler en repoussant leurs limites.
Le burn-out signifie littéralement se consumer de l’intérieur. C’est en fait une usure interne qui est liée au stress vécu au sein du milieu professionnel. Le même phénomène peut se produire dans la sphère de la vie familiale lorsque l’on subit énormément de sollicitations en relation avec des besoins particuliers (relation d’aide à une personne atteinte d’une maladie physique ou psychique).
La cause du burn-out est la conséquence psychologique d’un épuisement physiologique. Il provient d’un stress important et répété. La personne est comme prise dans un engrenage qui l’amène à douter de sa valeur.
Les gens étant sur leurs gardes 24 heures sur 24, le corps finit par s’épuiser. Cette fatigue va agir sur le moral. L’épuisement physique s’accompagne alors très vite d’un épuisement émotionnel

Le processus du burn-out

Le burn-out comporte différents degrés de gravité et évolue très lentement.
La personne qui en est atteinte, ainsi que son entourage, ne s’en rendent pas compte immédiatement. 
Généralement la personne pense sans cesse à son travail, en fait beaucoup, est toujours disponible et vit à un rythme effréné, sans pour autant en avoir conscience (perfectionnisme, anxiété et peur d’une menace…).
Elle finit alors par ne plus prendre en compte ses limites, par perdre tout contact avec elle-même et s’oublier, jusqu’à perdre le contrôle un jour.

Les personnes touchées par le burn-out

Le burn-out ne touche pas forcément les personnes fragiles. Il peut concerner tout le monde, aussi bien les femmes que les hommes et de toutes professions.
Les points communs entre ces personnes sont qu’elles aiment leur entreprise, elles sont très engagées dans leur travail et sont généralement des piliers. Elles sont celles qui subissent le plus de tensions et de stress.
Les personnes les plus vulnérables au burn-out sont décrites comme perfectionnistes, très dévouées à leur entreprise, en quête de reconnaissance et qui ne comptent ni leur énergie ni leurs heures. Il s’ensuit une certaine dégradation de l’image de soi.

L’origine du burn-out

Les conditions de travail actuelles engendrent la croissance exponentielle des cas de burn-out.
L’hyperactivité et la polyvalence sont en effet survalorisées.
Les gens perdent le sens de la valeur travail, manquent d’autonomie et de reconnaissance, et sont continuellement connectés aux nouvelles technologies. De plus, ils sont évalués sur les mauvais critères et sont extrêmement sollicités, en allant le plus vite possible, et répondre quasi instantanément grâce aux nouveaux moyens de communication.
Les salariés sont donc surchargés d’informations et de travail à gérer, sans qu’on tienne compte de leur envie de bien faire. Ils ont donc la sensation de subir leur travail.

L’identification des éléments du burn-out

Les premiers éléments repérables d’un burn-out sont des tâches, des personnes ou des situations qui créent un sentiment de fatigue, d’impuissance et de lourdeur, et qui vident la personne de son énergie (exemples : un téléphone qui sonne toutes les deux minutes, un collègue qui se décharge souvent sur elle, une tâche récurrente mais totalement inutile).

De plus, les congés annuels ne font pas céder la fatigue, et l’accumulation de stress et de tensions reprend dès le retour au travail.
Il est important de détecter ces éléments pour tenter de les faire changer ou de les améliorer, dans la mesure du possible.

Que faire quand le burn-out est déclaré ?

Les symptômes du burn-out sont une grande fatigue physique et mentale, des troubles du sommeil, des ruminations, une perte de poids, des difficultés de concentration. La personne devient plus irritable, susceptible et parfois agressive avec son entourage. Il peut s’agir également de problèmes physiques comme des maux de tête, une pression respiratoire et des maux d’estomac.
Une fois que ces symptômes sont reconnus, il faut consulter un médecin généraliste qui identifiera les causes de ceux-ci (burn-out ou autre problème) et mettra la personne en arrêt de travail si nécessaire.
Un burn-out n’est pas irréversible mais il peut demander du temps pour s’en remettre.         Une aide psychologique (psychologue, sophrologue, coach) permet de reprendre confiance en soi.

Prévenir le burn-out et apprendre à prendre soin de soi

Avant tout, la personne doit s’autoriser à prendre du recul sur les objectifs et les relations de travail.
Il est nécessaire qu’elle reconnaisse ses qualités et compétences professionnelles et se félicite elle-même pour les tâches accomplies.
Elle doit identifier ses croyances limitantes et leur impact sur son rapport au travail.
Au sein de son entreprise, elle peut faire valider l’achèvement des objectifs et négocier sur la faisabilité des délais par exemple en affirmant avec confiance ses limites et les moyens disponibles.

Voici d’autres éléments sur lesquels elle peut travailler, seule ou en étant accompagnée, pour sortir de la spirale négative du brun out :
– Se mettre soi-même des limites et remettre en question le mode de coopération ou de fonctionnement de son environnement de travail afin de trouver des issues positives et réalistes.
– Prendre soin de soi et retrouver une relation à soi plus respectueuse en apprenant à établir un dialogue bienveillant et positif envers soi-même. Développer la conscience de soi.
– Se recentrer sur soi par la relaxation, la méditation de pleine conscience.
– Stopper la tendance à la rumination et à l’anticipation négative et anxiogène.
– Se ressourcer en s’accordant des activités qui nous font du bien (sport, marche, sorties, cinéma, voir ses amis…).

Ainsi, elle redonnera du sens à sa vie et reprendra confiance en elle.

C’est une opportunité pour apprendre à mieux se connaître, à se reconnaître, à veiller sur son bien-être, à devenir Soi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *